CFRIES

Centre Franco-Russe d’Intelligence Economique et Stratégique

20 juin 2006

Le Turkménistan accuse deux citoyens français d'espionnage

ACHGABAT, Turkménistan (AP) -- Le chef de la sécurité du Turkménistan a accusé un employé de l'ambassade de France et un membre de la mission de l'OSCE d'espionnage et d'activités subversives dans cette république d'ex-république soviétique d'Asie centrale.
Le ministre de la Sécurité nationale Geldymoukhammed Achirmoukhammedov a déclaré, dans un discours diffusé mardi à la télévision, que deux citoyens français avaient cherché à acquérir du "matériel vidéo de nature diffamatoire et provocante destiné à des services spéciaux étrangers et des centres subversifs".
M. Achirmoukhammedov, qui s'est exprimé lundi lors d'une réunion du gouvernement, a identifié les deux hommes comme étant Henri Tomasini, conseiller culturel à l'ambassade de France, et Benjamin Moreau, de la mission de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).
Le président turkmène Saparmourat Niazov, qui assistait à la réunion, a déclaré que "toutes les actions contre le pays doivent faire l'objet d'une enquête et d'une évaluation sur le plan politique".
"Ils doivent être expulsés, sinon, si nous prétendons ne rien voir, ils font des choses pires", a-t-il ajouté.
L'ambassade française dans la capitale turkmène a refusé de commenter ces informations dans l'immédiat. AP

Posté par CFRIES à 19:28 - Politique & Media & Presse - Permalien [#]