CFRIES

Centre Franco-Russe d’Intelligence Economique et Stratégique

02 mars 2008

Les Medvedevs

myshonokDmitri Medvedev, pétersbourgeois de souche, né en 1965 dans une famille d’intellectuels, son père, Anatoly Afanasievich, enseignait à l'institut technologique de Lensovet, sa mère, Julia Veniaminovna - philologue de formation, travaillait à l'institut pédagogique de Hertzen, puis guide de musée. Fils unique. Ils vivaient dans le quartier Kouptchino à la périphérie de la ville.

Diplômé de la faculté de droit civil de l'Université de Leningrad en 1987, docteur en 1990. Étant étudiant, il s'est passionné pour la photographie et le rock (groupes préférés : «Black Sabbath» , «Ozzy Osbourne» et « Led Zeppelin »), et a gagné des compétitions d'haltérophilie.

Dmitri Medvedev fréquentait l'école N°305. Son professeur des mathématiques Irina Grigorovskaya se rappelle : « il avait sans aucun doute des capacités pour les sciences exactes ».

Après l'école, Dmitri a travaillé un certain temps dans un laboratoire de l’institut polytechnique de Leningrad pour s’inscrire par la suite à la faculté du droit  de LGU, où se  forge aujourd'hui  la grande majorité des  cadres sup. de la Russie. Dmitri a assistait aux cours d’ Anatoly Sobtchak - professeur du droit civil à la faculté du droit  à l’époque.

Ironie du sort ou coïncidence curieuse,  Dmitri Medvedev a été encadré par Valéry Moussine – responsable scientifique de la faculté de droit et  ancien prof. de Vladimir Poutine.

De 1990 à 1999 Medvedev a enseigné le droit privé à l'Université d'État de Saint-Pétersbourg.

Pavel Timofeev – son ancien étudiant raconte que « Medvedev venait aux cours habillé en Versace et servait de son stylo Parker. Il reflétait le luxe, le succès et le professionnalisme »

Pendant  la Péréstroïka Medvedev milite activement pour la campagne électorale municipale de son professeur Anatoly Sobtshak.

Celui-ci est élu la même année à la tête du Conseil Municipal.

Sobtchak choisit Medvedev comme conseiller dès sa prise de fonctions ; il est réélu en 1991, à l’issue des élections de la nouvelle Municipalité de Saint-Pétersbourg.

               Medvedev est alors nommé consultant juriste au Comité des Relations Extérieures.

              Il travaille sous la direction de Dmitri Kozak, Chef du Service Juridique et subordonné indirect de Vladimir Poutine, le Président du Comité.

C’est au début de 90, que les sorts de Poutine et Medvedev se sont croisés pour la première fois.

Plusieurs témoins de cette époque racontent que les gens concéderaient Medvedev comme le secrétaire particulier de Poutine et ne le prenaient pas au sérieux. Selon les dires du président de la « National Strategy Institut » Stanislav Belkovsky, « Dmitri Anatolevich – est quelqu’un de souple, mou et psychologiquement dépendant – ce qui conforte bien Poutine, pour qui, ces qualités sont extrêmement importantes » .

En juin 1996 Sobtchak a perdu les élections du gouverneur. Poutine est parti à Moscou, mais Medvedev menait déjà des activités dans le privé. Dès 1993, il est devenu l’un des fondateurs de société « Fintsell », qui contrôlera un peu plus tard la ZAO « Ilim Pulp Enterprise » (IPE) considérée  aujourd'hui comme l’un des géants russe (et mondiaux) de l'industrie du bois. Medvedev présidait le département juridique d’IPE.

Suite à sa rentrée dans l'administration du Kremlin  en 1999, Medvedev a quitté les sociétés de l’industrie du bois, mais il  a gardé, jusqu'au dernier temps (selon certaines presses), le contrôle d’un paquet d'actions considérable d’IPE. Medvedev a joué aussi un rôle déterminant dans la sauvegarde d’IPE suite aux différentes attaques d’Oleg Deripaska, mais malgré le soutien de Medvedev (depuis sont poste  de Vice Chef de l’Administration du Gouvernement,) IPE a perdue le Combinat de cellulose et de papier de Baïkalsk (cela a fut sa première défaite en tant que haut fonctionnaire)

C’est grâce au soutien de Medvedev que IPE a connue une croissance fulgurante dans les années 90 en rachetant plusieurs entreprises réparties un peu partout en Russie. Exactement le même montage financier que celui de IOUKOS.

Après avoir travaillé au poste du premier chef adjoint de l'administration présidentielle comme subordonné d'Alexandre Volochine, M. Medvedev s'est mis à la tête de l'administration fin 2003, peu après l'arrestation du patron de la compagnie pétrolière IOUKOS, Mikhaïl Khodorkovski. La presse affirmait que le départ de M. Volochine était dû à son désaccord avec les poursuites engagées contre le patron de IOUKOS, mais cette information n'a jamais été officiellement confirmée.

Selon plusieurs sources concordantes, Medvedev est étroitement lié au cabinet d'avocats pétersbourgeois « Egorov, Puginsky & Partners », spécialiste de corporate law, droit financier, fusion&acquisition et  la représentation des intérêts des sociétés étrangères (y compris américaines) en Russie et des compagnies russes à l'étranger. Parmi les clients de la société on trouve les grandes compagnies pétrolières. Dans son actif, comme il  indiqué sur le site de la société, « la représentation des plus grands exportateurs russes  d’armement dans l'arbitrage commercial  international ».

Officiellement, Medvedev déclare posséder deux appartements à Moscou de 364 m² et 174 m² et un terrain de 4700 m² et un revenu exclusivement de fonctionnaire.

tihoe2Svetlana Vladimirovna Medvedeva est née en 1965 à Kouptchino dans la région de Leningrad dans une famille de militaires. Son nom de jeune fille est Linnik. Svetlana Linnik a étudié à l'école de Kouptchino N°305, où elle a rencontré son futur mari Dmitri Medvedev, qui était dans une autre classe du même niveau. Ils se sont mariés en 1989. En 1996, ils ont eu un fils Ilia.

Svetlana est diplômée de la faculté des statistiques, de contrôle de gestion et d’analyse économique de la prestigieuse FINEK (aujourd’hui Université d’Economie et de Finances de Saint-Petersbourg). Apres le mariage, les Medvedev ont habités dans un appartement donné gracieusement par les Linnik.

Les proches du couple, affirment l'influence sérieuse de Linnik sur le mari – C’est elle qui donnait le ton, et pas seulement dans la vie quotidienne. Son charme lui permettait de tisser des relations, que son mari commença à maîtriser par la suite.

Après son déménagement à Moscou Svetlana Medvedeva a présidé des programmes russo-italiens   « Milan - Saint-Pétersbourg » et «  Venise - Saint-Pétersbourg ». Elle a des relations étroites avec l’Italie. Elle est souvent remarquée dans les défilés de mode à Milan  et à Moscou. Medvedeva dirige actuellement le comité de patronage du programme « Culture morale et spirituelle de la jeune génération en Russie », fondé avec la bénédiction du patriarche Alexis II.". Parmi les organisations qui participent au programme on trouve l’organisation ultra nationaliste « Stiag ». L'épouse de Dmitri Medvedev est chevalier de l'ordre féminin de l'Eglise orthodoxe russe « De la vénérable Euphrosyne de Moscou », qui récompense des femmes de Russie pour leur mérite particulier. Elle est marraine de l'orphelinat N°1 de Saint-Pétersbourg où vivent 316 pupilles âgés de 4 à 25 ans.

Svetlana est une proche amie du designer Valantine Youdachkine et de la chanteuse Alla Pougacheva.

Certaine presse russe soupçonne Svetlana d’être actionnaire de la société « Edinaya Evropa » et plus précisément de sa filiale  « Ile de Beauté » leader russe de distribution de parfum et de cosmétique.

Note: Ne pas oublier qu'une biographie n'est pas la bible.

CFRIES

Posté par CFRIES à 13:49 - Personnalités Russes - Permalien [#]