CFRIES

Centre Franco-Russe d’Intelligence Economique et Stratégique

26 août 2008

Fermeture / closing the BLOG

closed_signPar manque du temps, je ferme ce Blog. Pour toute demande de collaboration, merci d'utiliser le formulaire  "Contactez l'auteur"
Merci pour votre fidélité  et  à bientôt

For lack of time, I close this Blog. For any request for cooperation, please user the form  "Contactez l'auteur"
Thank you for your loyalty and meet you soon

CFRIES

Posté par CFRIES à 15:18 - Permalien [#]

16 avril 2008

Premier vol d'éssaie de SU-35

Voici la vidéo du premier vol-test de SU-35 que j'ai posté dans YouTube. Ce chasseur sera la framework des avions 5è génération de la Russie.

@CFRIES

Posté par CFRIES à 11:50 - Armement & Defence - Permalien [#]

12 avril 2008

Mystérieuse éclipse d'un businessman américano-russe

Riga, Antoine Jacob
09/04/2008 | Mise à jour : 09:00 |

Disparu depuis la mi-mars, Leonid Rozhetskin, lié au milieu du cinéma à Hollywood, a-t-il été enlevé, assassiné ou a-t-il mis en scène sa propre disparition ?

Avec sa plage de sable blanc longeant le golfe de Riga, la cité balnéaire lettone de Jurmala était un lieu de villégiature favori des membres de la nomenklatura soviétique. Depuis le retour du pays balte à l'indépendance, en 1991, ce sont les nouveaux riches de la Russie voisine qui y investissent. Là, le manoir de Leonid Rozhetskin est d'allure presque modeste comparé aux autres demeures rénovées.

Que s'est-il passé, à la mi-mars, derrière ses grilles en fer forgé et sa façade couleur crème ? Le propriétaire des lieux, un homme d'affaires américain d'origine russe, habitué de la jet-set et marié à un ancien mannequin, a disparu. Enlèvement, meurtre, mise en scène de disparition ? La police lettone indique travailler dans ces trois directions, alors que la mère de l'intéressé croit en la thèse d'un assassinat téléguidé par Moscou.

Une chose est sûre : celui qui est né en 1966 en URSS, a émigré aux États-Unis à l'âge de 13 ans avec sa mère, a fait fortune dans la finance dans la Russie post-soviétique, avant de se reconvertir dans le cinéma à Hollywood et dans les médias à Londres, a bien fait étape en Lettonie à la mi-mars. Il y est arrivé à bord de son jet privé.

Ensuite, les versions divergent. Selon un employé letton du disparu, celui-ci a quitté sa résidence au volant de son 4 × 4 rouge, le 16 mars à 7 h 30. Une autre source, citée par un quotidien letton en langue russe, Telegraf, affirme que, cinq heures plus tôt, un chauffeur de taxi a conduit Rozhetskin à destination d'un club homo de Riga, en compagnie de deux hommes.

Interrogée par le journal britannique Mail on Sunday, la mère de l'homme d'affaires, Elvira Rozhetskina, a qualifié cette insinuation de diffamante. Selon elle, son fils «a été assassiné parce qu'il parlait de corruption au sein du gouvernement russe». Il s'apprêtait à faire des révélations et se sentait menacé, assure-t-elle.

De fait, le disparu a eu maille à partir avec le ministre russe des Télécommunications, Leonid Reïman, connu pour être lié au FSB (les services de renseignements intérieurs) et proche de Vladimir Poutine. LV Finance, la société d'investissement cofondée par Rozhetskin en Russie, a été impliquée dans un imbroglio portant sur la revente de 25 % des actions qu'elle détenait dans MegaFon, le troisième opérateur russe de téléphonie mobile.

Extorsion et abus de pouvoir

En 2006, la justice russe a accusé l'homme d'affaires d'avoir volé l'argent qu'un fonds d'investissement basé aux Bermudes, Ipoc, s'apprêtait à utiliser pour racheter ces actions. Reïman a été soupçonné un temps d'être derrière ce fonds. En dépit d'un accord à l'amiable qui a mis fin aux poursuites contre Rozhetskin, ce dernier a porté plainte pour extorsion et abus de pouvoir contre Reïman aux États-Unis.

L'Américain a-t-il disparu parce qu'il gênait ? Du sang a été retrouvé à son domicile de Jurmala qui, selon les premières analyses, est le sien. L'employé qui a vu en dernier Rozhetskin a été arrêté la semaine dernière. Il est suspecté de meurtre. Selon Telegraf, il aurait travaillé dans le passé pour une agence affiliée à l'ex-KGB, ce que dément la police.

Celle-ci se refuse à exclure la thèse d'une mise en scène. Le jet du disparu a été vu depuis en plusieurs points du globe. À Oslo notamment, où un homme montait à bord le visage dissimulé par une veste. Rozhetskin chercherait-il à se faire passer pour mort parce qu'il craint pour sa vie ? Ou pour se faire de la publicité avant le lancement d'un long-métrage qu'il a produit avec le fils de Michael Eisner, l'ancien patron de Disney ? Le film traitera de… la mafia russe.

Source : http://www.lefigaro.fr

Posté par CFRIES à 22:20 - Corruption & Fraudes - Permalien [#]

11 avril 2008

André Guelfi serait à l'origine de l'enquête sur Total

Source : Challenges.fr | 10.04.2008 | 16:56 |

Selon la presse, deux régions russes réclameraient jusqu'à 170 milliards au groupe pour ne pas avoir exploité des champs pétroliers.

170 milliards de dollars: c'est le montant maximal du préjudice dont s'estiment victimes deux régions russes, qui attaquent Total en justice en lui réclamant une indemnisation.
Selon Le Figaro du jeudi 10 avril, le juge d'instruction de Nanterre Alain Philibeaux mène une instruction pour abus de confiance, suite à une plainte déposée en août 2006 par les régions russes de Volgograd et Saratov.
Le parquet a confirmé jeudi l'ouverture d'une information judiciaire contre X pour abus de confiance. De son côté, Christophe de Margerie, le patron de Total, a estimé que l'information judiciaire ne venait certainement pas du gouvernement russe.

Une addition vertigineuse

Les deux régions estiment qu'une somme oscillant de 33 à 85 milliards de dollars aurait dû leur revenir dans le cadre de l'exploitation par la société française de leurs champs pétroliers. Une "vertigineuse addition" que le journal explique par le fait que les régions ont fait leurs calculs "selon des prévisions de production considérables (150 000 barils par jour) et en fonction du cours du pétrole qui, depuis 1993, a été multiplié par cinq".
L'exploitation de ces champs pétroliers était permise par une convention franco-russe signée le 1er mars 1993, prévoyant une exploitation-partage à 50-50 entre Elf (depuis fusionné avec Total) et les régions de Volgograd et de Saratov. Ces champs pétroliers n'ont finalement jamais été exploités, notamment du fait du changement de P-DG à la tête d'Elf, Philippe Jaffré remplaçant Loïk Le Floch-Prigent, définitivement condamné dans le cadre de l'affaire Elf il y a trois ans.
Philippe Jaffré (mort en septembre dernier) et son équipe sont d'ailleurs mis en cause par les deux régions russes pour des destructions de documents ayant trait au contrat.

"En roubles ou en dollars ?"

Jeudi, Christophe de Margerie a ironisé sur la plainte: "le ridicule ne tue plus", a-t-il lancé, avant de se demander si le montant réclamé était "en roubles ou en dollars".
Interrogé par Le Figaro, l'avocat d'Elf, Me Emmanuel Rozenfeld, a lui estimé qu'"un procès n'a pas lieu d'être entre Elf et les partenaires avec lequel le groupe pétrolier cherchait à bâtir un projet il y a quinze ans".
Il a pointé la responsabilité dans cette plainte d'André Guelfi (dit "Dédé-la-Sardine"), un ancien intermédiaire d'Elf dont il estime qu'il cherche à se venger du groupe en manipulant les parties russes. Ce dernier, condamné à trois ans de prison dont la moitié avec sursis pour avoir perçu des commissions frauduleuses dans le cadre de l'affaire Elf, réclame des dommages et intérêts à Total, en affirmant qu'il devait toucher une commission de 3% sur le dossier Volgograd-Saratov. Une audience est prévue au tribunal de commerce de Paris lundi dans ce dossier.
Les autorités russes ont confirmé dans la journée de jeudi que l'enquête avait été ouverte à la demande d'André Guelfi et ont démenti l'affirmation selon laquelle les deux régions seraient à l'origine de la plainte. Celle-ci inclurait en revanche, de manière plus ou moins formelle, le comité olympique russe, avec qui André Guelfi a collaboré sur un dossier lié à Elf.

@CFRIES

Posté par CFRIES à 11:22 - Corruption & Fraudes - Permalien [#]

05 avril 2008

Quand les sites communautaires russes nuisent à la sécurité et la défense de l’Etat

odnoklassnilki2Les "camarades de classe" ainsi que les copains d’avant qui se réunissent par nostalgie autours des sites communautaires russes ont dévoilé - sans le savoir - la structure et la répartition des bases de Forces d’Armées Russe dans le pays et à l'étranger et avec une exactitude incroyable.

La popularité grandissante des communautés sociales permet la collecte et la diffusion des informations diverses et variées. Ainsi, les données fournies par les utilisateurs du site odnoklassnki.ru (un site permettant de retrouver des amis d'école perdus de vue) ont constitué une mine d’information sur la localisation géographique des bases militaires et ses différentes divisions en Russie et à l’étranger.

À la veille de la fête russe de défenseur de la patrie, le site Odnoklassniki.ru a recueilli une des bases de données ouvertes la plus complète recensant les bases militaires.

Ainsi, la liste des bases dans la région de Moscou comptait près de 3000 unités classifiées. On trouve, par exemple, le 3e Centre de Recherches du Ministère de la Défense, la 4e division de Chars de la Garde Kantemirovskaya, l’Institut de Cryptographie, de Télécommunications et de l’Informatique de l’Académie du FSB, le Centre des Opérations Spéciales de FSO et FSB et les centres militaires de cartographies etc... Et bien sûr, pour chaque unité vous avez sa géolocalisation exacte, quelques photos, ses caractéristiques et la liste des "camarades de classe" avec lesquels vous pouvez même discuter en privé.

Le site Odnoklassniki.ru est juste un « premier signal", annonçant l'apparition d’autre moyens d’agrégations des données d'utilisateurs beaucoup plus sophistiqués. D’autres outils issues du domaine de la Neogéographie permettent déjà de dessiner une projection « des centres d'intérêt d'un utilisateur" dans l'espace géographique et dans le temps.

Epilogue :odnoklassnilki4

Le 19 mars 2008 une table ronde sur le thème « NéoGéographie : Que portent les changements » a été organisée par R&D.CNews.

Les 22-25 avril 2008, le premier forum « NéoGéographie XXI – 2008 » sera organisé à Moscou.

Un décret gouvernemental rendu public le 26 février oblige les fournisseurs d'accès Internet à raccorder les serveurs du FSB leur permettant de surveiller les utilisateurs à l'insu même des fournisseurs d'accès à Internet.

Internet a failli tomber dans la liste des secteurs stratégiques russes prévue par le projet de loi « Sur les modalités des investissements étrangers dans les organisations commerciales revêtant une importance stratégique pour la sécurité nationale de la Fédération de Russie» Ce qui rendrait impossible à une société étrangère de prendre le contrôle d’un FAI russe. Le 19 mars 2008, Internet a été écarté de cette liste « noire » pour les étrangers.

RuTube (le Youtube russe) a été racheté récemment par Gazprom-Media pour un montant avoisinant les 20 millions de dollars .

Au début du mois de mars, l’état major de FSB a émit une directive interdisant aux officiers toute inscription aux sites communautaires sous peine de licenciement.

Le 31 mars 2008, la direction de la garde des frontières de Mourmansk, sous un ordre provenant de Moscou, a interdit à ces officiers de s’inscrire aux sites communautaires « odnoklassniki » et « vKontakte »

Posté par CFRIES à 22:07 - NTIC & Telecom - Permalien [#]